Pour le picnic, outre l'application studieuse des consignes m'amenant à confectionner les cannelés figue-parmesan de Sandra (OK ce bon !) et le clafout'rhubarbe orange de Mari (La Dinette de Mari), j'avais opté pour deux recettes en clin d'oeil au Japon avec de traditionnels shake-onigiri et des financiers matcha-framboise.

FinancierMatcha1

Le matcha est le thé utilisé dans la cérémonie du thé au Japon -Chanoyu- rituel ancestral où de la préparation à la dégustation, tout se fait sous un contrôle total. Le spectacle est fort intéressant mais quand arrive le moment de tremper les lèvres dans le liquide mousseux d'un vert puissant, beaucoup déchantent car... ce n'est pas très bon (opinion qui n'engage que moi, mais c'est un peu comme le café turc ou indien : tout le monde n'aime pas).

Bref, en dépit de ce constat, le thé vert reste la boisson nationale au Japon et se retrouve dans beaucoup de pâtisseries traditionnelles. Depuis quelques années, de nombreux chefs l'ont mis au goût du jour en l'introduisant dans la cuisine occidentale et notamment les financiers (on y vient !)

J'aime beaucoup l'association du matcha en pâtisserie, c'est à la fois original, goûteux et esthétique. Pour cette occasion, j'avais toutefois décidé de ne pas forcer sur le matcha, histoire de faire pencher la balance plus du côté dessert que thé...

Recette archi-simple : 140 g de beurre - 150 g de sucre glace - 80 g de poudre d'amandes - 50 g de farine - 2 cuil. à café de matcha (ici 1 seule) - 3 blancs d'oeufs (90 g) - 1 framboise par financier

Préchauffer le four à 180 °C.

Cuire le beurre noisette et réserver.

Mélanger les poudres.

Monter les blancs juste mousseux et l'incorporer aux poudres.

Ajouter le beurre jusqu'à obtention d'une pâte lisse et homogène.

Transférer dans une poche à douille et remplir des moules à financiers (ou mini cakes) ; placer une framboise au centre.

Enfourner 15 à 20 mn.

Démouler, attendre un peu quand même... et MIAM !

Le truc de Madame + : la framboise peut être congelée pour une manipulation plus facile. Ne pas la prendre trop grosse par rapport au moule, sinon gare à la casse au démoulage...