Comme beaucoup le savent, rien ne se perd en cuisine !

C'est pourquoi, l'occasion de faire les clafout'rhubarbe-oranges étaient aussi celle d'essayer les zestes confits.
Ces petites gourmandises me servent aussi bien en pâtisserie pour agrémenter un dessert, qu'en déco ou dans une salade pour donner un peu de peps... 

zestesorangeconfitsRecette pas compliquée :

peaux d'oranges non traitées - sucre - eau 

Prélever les zestes des oranges, soit au couteau ou au zesteur. Ne prendre que la surface pour avoir le moins de peau blanche possible.

Laisser tremper dans de l'eau froide 2 heures au moins pour enlever l'amertume.

Si ce sont des peaux, recouper en fines lanières.

Placer les zestes dans une casserole d'eau froide et les blanchir en les faisant bouillir quelques minutes (à faire une ou 2 fois).

Peser les zestes et ajouter le même poids de sucre. Couvrir d'eau à hauteur et porter doucement à ébullition.

Laisser cuire à feu doux jusqu'à absorption de toute l'eau, sans pour autant que le sucre caramélise.

Plus vous laisserez cuire longtemps, plus vous pourrez conserver ces zestes. Mais toujours en veillant à ce que le sucre ne caramélise pas... et MIAM !

Le truc de Madame + : en achetant systématiquement des agrumes non traités, on peut conserver les zestes comme ça mais pour les citrons je prépare mon stock de jus en le congelant dans des bacs à glaçons et hop, replacés en sac, et dans le même temps je prélève les zestes à l'économe et je congèle aussi dans une boîte. Comme ça, j'ai toujours un stock de prêt... génial sur une tarte aux courgettes mais je vous donnerai la recette bientôt...